samedi 4 février 2012

- Le patois lorrain, un trésor oublié


14 - Le patois lorrain, un trésor oublié



Ce knol fait partie de la collection Chronique-d'une-famille-lorraine...
Précédent: (IV - Les RACINES : Les Rosart, 
(V - Le SEJOUR en Haute-Vienne.) Suivant:




Liste des mots et  expressions empruntés au patois lorrain que nous utilisions couramment en famille, et qui pour moi ont encore un sens.


Mon père, Eugène ROSART, le parlait avec les gens de son âge, avec ses amis du village de Lezey en Moselle francophone, mais pas avec nous. Le naturel reprenant souvent le dessus, certains mots lui échappaient dans une conversation. S'ils nous plaisaient, alors on les adoptait. J'en donne ci-dessous une liste que je mettrai régulièrement à jour, au fur et à mesure qu'ils me reviendront à l'esprit, ou qu'ils me seront communiqués par mes soeurs, Maria et Simone Rosart, qui en font le recensement . Pour qu'ils ne se perdent pas.

Mots et expressions lorrains utilisés à LEZEY:
A
"faire des Affaires"                      = avoir des relations sexuelles

             Aouate                                     = mauvais café trop léger
"être à son Article"                = exercer un métier ou une activité qui plait,
                                                     être à son affaire
Âties                                         = hésitations, tergiversations, parfois rituel ridicule
"faire des Âties"                         = faire des manières, des simagrées
B
Bâbette                                     = bonne de curé
Baquesser                                 = boiter
Baoué                                       = cultivateur, paysan
Baraque                                    = clapier, cabane à lapins, "baraque à lapins"
Barbonzer                                 = barbouiller
Basse d'eau                              = flaque d'eau
"Beau le matin, 'cor beau le soir" = se dit de quelqu'un qui supporte mal
                                                       l’alcool ou qui en abuse
Bête à bon dieu                         = coccinelle
Beubeu ou Beubeute                  = niais, sot,
Beugne                                     = coup, bleu produit par ce coup
Beugner                                   = heurter, cabosser
Beuguenotte, (ou Pot de camp)  = récipient à usages multiples,
                                                    (pot à lait, gamelle des ouvriers).
                                                   Se prononce aussi "Beuguenatte"                    
Beûloûx                                     = qui voit mal
Beurgoes                                = chambre où l'on stocke
                                                    ce dont on n'a plus besoin, et ce qu'on n'a
                                                   pas le temps de ranger de suite. Capharnaüm.
Bique ou Bocatte                       = chêvre
"Bique et Boc"                          = de sexe indéterminé
Biqui                                        = chevreau
"Blanc et toc"                           = (couper à ..) procéder à une coupe claire, totale
Bloc                                         = billot de bois sur lequel on fend le gros et le petit bois
"Bon rat de bon rat"                   = "bon sang de bon sang"
Bourriauder ou Bourriader            = maltraiter, bousculer, secouer
Bouteille                                    = biberon
Brimbelle                                   = myrtille
Brisaque                                   = enfant qui casse tout
Broussiner                                = bruiner, tomber du crachin
"ça sent le Brûle"                      = "ça sent le brûlé" 
Boutsen                                    = trognon de salade mangeable (délicieux)
C
Câcatte                                    = bavarde, grande langue
Calougeatte                              = recoin,réduit,cagibi, cabane, appentis
Campousser                             = pousser devant soi (un troupeau)
Camp volant                              = bohémien, romanichel, SDF, vannier
Canardé                                   = trempé suite à une averse
Caouïsse                                   = couette de cheveux
Cayatte                                     = roux, rouquin
Chânatte ou Chânette                 = chéneau, gouttière 
Chaons ou Chons ou Chovons     = résidus délicieux de la fabrication du saindoux
Châouée                                    = une grosse averse (une bonne châouée)
Charbonnette                     = bois de chauffage plus petit que rondin,
                                                   mais plus gros que fagot
Charpagnatte                             = vannier
Charpagne                                 = grand panier à deux anses
Chaurée                                     = bouffée de chaleur, suée
Chère soeur                               = religieuse, "bonne-soeur"  
Cheulard                                    = ivrogne
Cheuler                                      = boire beaucoup
"Chier dans les bottes"                = jouer un tour, tromper quelqu'un, abuser
Chipette                                     = petite fille espiègle
Chique                                       = bille, jeu d'enfant, joue enflée
Chlâgue                                     = sévère correction
Chmaquer ou Chméquer              = sentir, flairer, deviner
Chlass                                       = couteau de poche bien affûté
Chtrique (de pain)                        = très grande tranche de pain
Circuler                                      = (un meuble) déplacer
Clair                                           = (oeuf clair) non fécondé
Cochon de Saint Antoine             = cloporte
Cognes                                      = gendarmes

  Comprenotte                             = intelligence
Cornet                                       = sachet
Cornichon                                  = concombre
Corps-pendant                            = descente de gouttière
Corriatte                                     = lacet, lanière
Cosson                               = commerçant ambulant qui ramasse les oeufs, le beurre
Cou                                           = (gros) goître
Couarail ou Couârôye       = causeries en famille ou entre voisins
                                               (sur le banc en été, au coin du feu en hiver)
Cougie                                       = fouet pour mener un atelage
Crâ                                            = corbeau ou corneille
"Crâ sur un pota de maton"     = emprunté, gauche
                                                     avoir l'air d'un...être mal à l'aise
                                             (comme peut l'être un corbeau perché sur le rebord 
                                               d'un pot de lait caillé)
Crâchate                                     = petite grenouille, rainette
Crâche                                        = trognon de chou, de pomme
Crafiâ                                          = bricoleur
Crafier                                         = travailler sans soin, sans méthode
Crâiller                                        = (les yeux) écarquiller
Crâpi                                          = desséché, ridé  (fruit, légume, personne)
Crayon de papier                         = crayon
Croquant                                     = cartilage (dans un plat de viande)
Croquante                                   = pâtisserie ressemblant à du nougat très dur
Cru                                             = humide, froid
Cul de chien                                = nèfle           
D

Danse                                         = sévère correction

Débiscaillé                                  = patraque, mal-foutu

Dépaissir                                     = éclaircir un semis

D’tojo                                          = ça a toujours été comme cela

Duvet                                          = édredon

E
"être en Eau"                              = transpirer
Embêche                                   = récipient
Empaoutah                           =  se dit d’une personne qui ne se bouge pas, qui gène
                                                    - Épouvantail
Enqueugner                                = encrasser, salir
"Entendre sourd"                         = mal entendre
Esgourdes                                  = oreilles
Ételle                                         = chute de bois provenant du sciage ou du fendage
Évaltonné                                    = étourdi
F
"Fait-à-fait"                                   = petit à petit, au fur et à mesure
Falzar                                           = pantalon d’homme
"être Farce"                                   = être drôle, amusant
"Fêter Pâques avant les Rameaux"  = faire un enfant avant le mariage
Feunetré                                      = fibreux, déséché en parlant de légumes
Feugner                                       = fouiller, chercher au hasard
Fiâche                                         = fané,ridé, mou
Filoche                   = panier en fil de fer pour conserver vivants les poissons pêchés
Finette                                         = maillot de corps
Flo                                         = noeud que l'on fait en second mais qu'on peut défaire
Fouterie                                       = chose de peu de valeur
Frâler                                           = s'écrouler
Frapouille                                     = chiffon
Fricadelle                                    = foie de porc emballé dans la toilette
Frichtic                                       = repas
Fripouille                                      = garnement 
G
Galafe                                        = gros mangeur, ou qui mange salement
Gambier                                    = marcher
Gauler                                       = taper avec une perche dans les branches d'un arbre 
                                                    (pour faire tomber les fruits)
"se faire Gauler"                         = se faire prendre (par les gendarmes)
Gneugneu                                  = - geignard
Gnôle                                        = alcool de fruit
Gogues                                     =  W.C. (aller aux...)
"ça sent un drôle de Goût"           = avoir un goût non identifiable
Goyotte                                      = économies, "bas de laine"
Graillon                                       = résidu de lait attaché au fond de la casserole
"grande Graisse"                         = friture
Graouillate                                   = petit caillou, gravier isolé
"il ne fait pas Gras"                      = il ne fait pas chaud
Groue                                         = foie de porc
Gueniche                                    = poupée de chiffons
H
Hallier                                          = remise
Haltata                                        = tête en l'air
"tête de Hans"                             = entêté
Haouet                                         = pioche (outil de jardin) - Houe
Harpions                                     = doigts de pied
Hartâre                                        = cultivateur pauvre et mal outillé
Hocher                                        = secouer
Holer                                           = secouer les arbres fruitiers
"tête de Holtz"                              = tête dure
J
Juif                                              = marchand de bestiaux
K
Kikelle                                         = partie supérieure d'un arbre
Klebs                                           = chien errant
Kmouetcheur                               = pomme de terre
L
" Laï mi, ch’te laï ré "                   = indolent, sans énergie (pour une personne)
Lavasse                                       = très mauvais café
M
"belle Main"                                = main droite
Mâmiche                                    = femme âgée, grand'mère
Marcaire                                    = vacher
Marcâre                                     = ouvrier agricole
"Marguerite chiboltou"               = se dit d’un enfant pas très adroit, qui renverse tout
Marnage                                    = encombrant
Maton                                         = lait caillé, fromage blanc,
                                                      "avoir l'air d'un crâ sur un pota de maton", 
c'est-à-dire avoir l'air emprunté, être mal à l'aise (a donné l'expression "Avoir un chat dans la gorge" pour "Être enroué". 
 (Par "avoir un maton dans la gorge", un caillot de glaires puis un matou, puis un chat.)
Migaine                              = préparation à base de crème à mettre en fin
                                 de cuisson sur  certaines tartes aux fruits (pommes, rhubarbe...)
Minon                                       = poussière agglutinée sous les meubles
Mofeuh                                      = "mon petit", Mon fils
Mornifle                                     = claque très appuyée
N
Nâchon                                      = trognon de pomme, un enfant qui ne grandit pas
"être en Nage"                            = transpirer fort
Nâpiâh                                       = qui n'a pas d'appétit, "qui nâpie"
Nâpier                                       = grignoter sans avaler
Nâreux (ou Néreux)                    = difficile avec la nourriture
Niard                                    = oeuf en plâtre qu'on laisse dans le nid des poules
                                                  en lieu et place des oeufs frais subtilisés à leur insu
Nemm ou Némé                        = N'est-ce pas? (dans "Némé mofeuh?)
Nice                                         = grognon, désagréable
Nice-coco                                 = enfant qui ne sait jamais ce qu'il voudrait
Nonon                                       = oncle
O
Ouareï                                      = porc, cochon ( de Verrat, admiratif comme dans
                                                   « ah la vache »)
"Oye, oye oye"                           = "oh là là mon Dieu"
P
"Pancher de l'eau"                       = uriner
Pâpiche                                     = grand père
Peigne de loup                           = bardane, glouteron
Peut (e)                                     = laid, vilain
Pierre à eau                               = évier
Pincharde (de Pincher)                = nasillarde, aiguë, criarde
Pinéguette                                  = jeune fille
Pirsch                           = cabane de chasseurs perchée dans les arbres (chemin de
                                                    pirsch, sentier d'accès à ces cabanes)
Plumon                                      = édredon (qui ne déborde pas du lit)
Poreau                                       = poireau
Pouillatte                                    = nuque, haut du cou à l'arrière de la tête
Poussate                                    = poussière
Pota                                           = récipient en grès

            Pot de camp                             = récipient à usages multiples
Pote                                           = lèvre
Pou de bois                                 = tique
Poulette                                     = jeune fille (la poulette de la poste = la guichetière)
Pouyotte                                    = jeune salade qu'on enlève pour éclaircir un semis
Q
"avoir Quelqu'un"                         = avoir un amant, une maîtresse
"la Queue d'not chat a bien venu"  = cela finira bien par arriver
Queumrasse                                = écumoire
Quiquelle                                     = cime d'un arbre
R
Raisin de caisse                          = raisin sec
Râmeusses                                 = récriminations
Ramolatte                                   = pierre à aiguiser
Rapia de bodatte                         = pingre, avare de ses sous
Relavasse, Relavure ou Raouate   = soupe claire, café trop dilué et sans goût
                                                     (allusion à eau de vaisselle)
Relavate                                      = chiffon pour laver la vaisselle, ou gant de toilette
Rouffe                                         = sévère correction
Rouste                                        = sévère correction
Rucksack                                   = sac à dos
S
Santif                                         = bon pour la santé
Schnick                                      = eau de vie
Schnickeur                                 = personne portée sur l'alcool
Schtâlé (ou Schtôlé)                    = habillé dans l'expression "mal schtâlé)
T
Taler ou taser (une pomme verte)   = la frapper contre un mur
                                                              pour en rendre la chair plus sucrée
Taloche                                      = gifle
Tânée                                         = sévère correction
" elle se Tasse"                     = au sens propre "elle se tète", se dit d’une femme qui 
                                                  suce ses mamelons; au sens figuré, signifie alors que 
                                                      sa tête ne va pas bien
Taûgnât                                        = personnage renfermé et irascible - Teigneux
Tignasse                                     = chevelure abondante et en désordre
Tinette                                         = fosse septique,
                                              et au pluriel, W.C. sommairement aménagés au    
                                               fond du jardin
Tirer                                            = il y a des courants d'air (dans "ça tire)
"Tirer au renard"                           = flemmarder
"Tirer les vaches"                         = traire
Tirette                                         = fermeture à glissière dite "fermeture-éclair"
Toc                                            = trognon de chou ou de pomme
Tossatte (Tasse, Tette ou Totoche) = tétine de biberon, 
                                                     sucette pour nourrisson, le biberon lui-même
Tragnier                                       = s'étrangler, avaler de travers                                     
Troche                                        = tête de salade, touffe dherbe
Toilette                                       = crépine de porc
Toqué                                         = pas bien dans la tête
Touche                                       = aiguille d'horloge
Toquer                                        = frapper, cogner
Torgnole                                      = correction musclée
Totoche                                       = tétine pour bébé
Tournibs                                      = betterave
Tragner                                       = s'étrangler, étouffer
"Tra pâtés po dousse"          = trois pâtés pour deux,
                                                c'est ce qu'il faut prévoir au repas de famille si l'on veut     
                                                 que la fête soit réussie
Trayatte ou Treyatte                  = épuisette de pêcheur
Tricatte                                       = jarretière
Tringuel ou Tringueld                    = pourboire, récompense monnayée
Tripeler ou Treppler                      = écraser avec les pieds l'herbe non fauchée
Trisser                         = éclabousser, partir à toute vitesse, ou pisser pour les chats
                                                     marquant leur territoire
"Tron de chat"                              = ça ne vaut pas grand-chose (c'est du ...) - Étron
V
Vautes                                         = crêpes épaisses
Vingt bleus                                   = juron pour "vains dieux"
Voelmar                                       = gros ver de terre
Voilette                                        = crépine de porc
Volette                              =plateau en osier sur lequel on dépose les tartes chaudes  
                                              (pour qu'elles refroidissent)
Voyage                             = contenu d'un véhicule
Z
Zaubette                           =petite fille, jeune fille délurée
Zoner                          = bourdonner (en parlant des mouches ou des moustiques qui
                                                      zonent aux oreilles)

                                                                                                  Mise à jour du 02.01.13.
Ce knol fait partie de la collection Chronique-d'une-famille-lorraine...
Précédent: (IV - Les RACINES : Les Rosart, les C...
(V - Le SEJOUR en Haute-Vienne.) Suivant:

Commentaires

Merci

quelques petits reproches cependant :

- il y a quelques mots qui ne sont pas dialectaux je pense, mais de l'argot général, votre père avait dû faire l'armée, probablement plusieurs fois même...

- quand c'est possible, il serait bon de mettre l'équivalent en français, si vous pouvez le trouver, pas seulement la traduction commentée : ex. Taugnâ = teigneux, Haouet = houe, etc. oh, et puis ce n'est pas forcément une bonne idée, je dois être déformé par la linguistique...

Dernière modification 24 mars 2011 16:22


Je ne crois pas que mon père ait découvert l'argot à l'armée. Il n'a fait la guerre qu'une fois, en 14-18. Il était dans l'armée allemande, puisqu'il était né allemand à Lezey en 1892. (La Moselle était rattachée à l'Allemagne depuis 1871). Mon père parlait et écrivait parfaitement l'allemand qu'il avait appris à l'école, et le français qu'il pratiquait en famille. Le patois il l'a appris en discutant avec les "vieux" du village.

Très bonne idée de faire figurer le mot français équivalent lorsqu'il existe. (Si je le connais). Mais je ne peux pas mettre une troisième colonne pour le faire figurer. J'ai déjà un problème de présentation avec deux colonnes seulement. Il faut que je trouve une solution. Par exemple: mettre le mot français à la fin en gras, ou en italique, ou en utilisant une autre police.

Je réfléchis à ce qui sera le plus simple pour moi, car j'ai en réserve une liste impressionnante de mots et expressions à transcrire. Il me faudra du temps. Autant faire simple.
Merci pour ce bon conseil.



Publié par Maurice-Rosart, dernière modification 23 mars 2011 13:53
22h27.
Je viens de faire un essai en mettant le mot français équivalent en gras et à la suite de l'explication du mot de patois (Houe et Teigneux). Je réalise maintenant que cette mention spéciale n'a d’intérêt que si le mot français a une consonance voisine du patois. Le faire apparaître souligne la déformation de la prononciation. (Comme pour Verrat ou Épouvantail).
Je continue de réfléchir à une solution.



Publié par Maurice-Rosart, dernière modification 23 mars 2011 14:38
oui, c'est pas mal avec le mot en gras



Publié par Stephane Jourdan, dernière modification 24 mars 2011 16:22

Aucun commentaire: